Le groupe HelloWork renforce plus que jamais son statut d’acteur digital français N°1 de l’emploi, du recrutement et de la formation en France en enregistrant 71 millions d’euros de commandes en 2021, soit une augmentation de 20 millions d’euros en un an (+ 39% de croissance). Porté par le dynamisme du marché de l’emploi et une très forte accélération de la mutation du marché de la formation, HelloWork conclut une année exceptionnelle et récolte les fruits de la stratégie d’investissement technologique et de croissance externe menée au cours des dernières années.

Une forte croissance sur l’ensemble des activités

En 2021, plus de 3,7 millions offres d’emploi ont été publiées sur les plateformes emploi d’HelloWork, soit +93 % d’augmentation par rapport à 2020. HelloWork réunit entre 4 et 5 millions de visiteurs uniques sur ses différentes plateformes chaque mois. L’ensemble des solutions HelloWork ont ainsi généré plus de 27 millions de mise en relation candidats-recruteurs et futurs étudiants-centres de formation (soit +35 % par rapport à 2020).

HelloWork compte aujourd’hui 400 collaborateurs dont 240 à Rennes, 110 à Paris, et 30 à Bordeaux. Afin de soutenir ses ambitions et sa forte croissance, le groupe rennais prévoit de recruter plus de 100 nouveaux collaborateurs en 2022.

Des acquisitions qui participent au rayonnement du groupe

Les sociétés Diplomeo, Jobijoba et Seekube qui ont rejoint le groupe au cours des 3 dernières années ont vu leurs activités se développer de +32 % en moyenne par an. Les acquisitions de Diplomeo et Jobijoba ont permis d’élargir ses services et le savoir-faire d’HelloWork sur la formation initiale et la datascience.

Réalisée en mars dernier, l’acquisition de Seekube, start-up spécialiste des forums virtuels de recrutement, permet de faire le lien entre les écoles, les entreprises et les jeunes diplômés. En 2021, Seekube s’est imposée sur le marché des forums virtuels de recrutement en cumulant plus de 500 événements digitaux et 200 000 entretiens organisés entre un candidat et un recruteur. A travers cette acquisition, HelloWork a confirmé sa volonté d’asseoir son leadership en France, en proposant des solutions dédiées à l’emploi tout au long de la vie professionnelle. Les activités historiques d’HelloWork (Regionsjob, MaFormation, BDM) ont elles aussi poursuivi leur croissance avec une activité en hausse de 40% en 2021.

HelloWork ambitionne, par ailleurs, de poursuivre son développement à l’international via Jobijoba qui est d’ores et déjà présent au Royaume-Uni et en Allemagne, ainsi que sa dynamique d’acquisition de start-ups.

Jérôme Armbruster – président, et François Leverger – directeur général © Laurent Guizard

 Une ambition au service de l’emploi et de la formation

 Cette croissance se traduit par un impact réel auprès de nos utilisateurs :

  • Chaque jour, 4 400 personnes signent un contrat de travail après avoir utilisé les solutions emploi d’HelloWork, d’après un échantillon de 847 000 répondants (data récoltées sur une période de 9 mois en 2021).
  • Chaque jour, 300 personnes commencent une formation (initiale ou professionnelle) après avoir utilisé Diplomeo ou Maformation.
  • Chaque mois, 30 000 professionnels utilisent nos services pour recruter ou mettre en avant leur formation.

Déjà partenaire d’acteurs aussi complémentaires que la ville de Paris, des grands acteurs du Travail Temporaire, de Pôle Emploi et l’APEC, de l’UIMM (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie), de BPI France, de Talentsoft, des Acteurs de la Compétence… HelloWork a pour ambition de collaborer avec tous les acteurs de l’emploi et de la formation afin de faciliter les opportunités des actifs et des futurs actifs.

« L’année 2021 a été une année exceptionnelle dans un contexte tout aussi exceptionnel, les entreprises ont fait preuve de confiance en ouvrant de nombreux postes pour le plus grand plaisir des candidats qui bénéficient d’un choix sans précédent. L’ensemble des équipes d’HelloWork est fier de faire désormais partie des acteurs digitaux de l’emploi qui comptent en Europe. En 2022, nous allons poursuivre nos fortes ambitions notamment en réalisant une nouvelle acquisition, comme nous le faisons chaque année depuis 4 ans » déclare Jérôme Armbruster, Président du groupe HelloWork.

 

« Plus que jamais, notre volonté est d’accompagner chaque candidat à choisir le bon poste ou la bonne formation mais aussi d’aider les entreprises et centres de formation à recruter. Nous souhaitons digitaliser toujours plus l’expérience candidat et la rendre plus fluide, afin qu’elle soit conforme à l’expérience client à laquelle tout un chacun est désormais habitué dans ses usages digitaux », complète François Leverger, Directeur Général de HelloWork.